Les 12 premiers emplois d'avenir signés sous la houlette de Hollande - Первые 12 рабочих мест подписаны во главе с Олландом - ЭКОНОМИКА - ECONOMIE - НОВОСТИ, СТАТЬИ, ИНФОРМАЦИЯ - Каталог статей - Manie du français
Manie du français
Приветствую Вас Гость | RSS Главная | Каталог статей | Регистрация | Вход
Поиск

Меню сайта

Категории раздела
НОВОСТИ О ЗВЕЗДАХ ШОУ-БИЗНЕССА [9]
ЭКОНОМИКА - ECONOMIE [22]
ПОЛИТИКА - POLITIQUE [19]
МЕДИЦИНА - MÉDECINE [11]
СОЦИАЛЬНОСТЬ - SOCIAL [17]
ВОСПИТАНИЕ, ОБРАЗОВАНИЕ, ПРОФЕССИИ [7]

Форма входа

Статистика
Поздравляем с днём Рождения:
vikki(29)



Яндекс.Метрика

Яндекс цитирования


Онлайн всего: 2
Гостей: 2
Пользователей: 0

Главная » Статьи » НОВОСТИ, СТАТЬИ, ИНФОРМАЦИЯ » ЭКОНОМИКА - ECONOMIE

Les 12 premiers emplois d'avenir signés sous la houlette de Hollande - Первые 12 рабочих мест подписаны во главе с Олландом
Les 12 premiers emplois d'avenir signés sous la houlette de Hollande
Il a salué "des jeunes fiers et accompagnés". Le Président était jeudi matin à Chelles, en Seine-et-Marne, pour assister à la signature des premiers contrats d'avenir qui visent les jeunes sans diplôme. Le gouvernement espère que 150.000 contrats de ce type seront signés d'ici fin 2014.
Un dispositif pour "créer l'emploi et la confiance". François Hollande est venu parrainer la signature des premiers emplois d'avenir jeudi matin à Chelles, en Seine-et-Marne.
12 jeunes et six employeurs, parmi lesquels la ville de Chelles, la SNCF et la Croix-Rouge, étaient présents. "Des jeunes fiers d'être dans un dispositif et accompagnés", a déclaré François Hollande dans un discours prononcé dans les locaux de Pôle Emploi.

"Nous ne perdons aucun temps"
"J'appelle tous les employeurs concernés par les emplois d'avenir, collectivités publiques, associations, entreprises innovantes, à se mobiliser", a déclaré le président de la République, rappelant que la réduction du chômage des jeunes avait été "la grande ambition" de sa campagne électorale.
Soulignant que la France vivait une "épreuve" avec, "depuis 17 mois, le chômage qui ne cesse d'augmenter", François Hollande a assuré : "Nous ne perdons aucun temps et nous engageons tout de suite la bataille de l'avenir". Une phrase notamment glissée à l'intention de l'opposition qui l'accuse de tergiverser. 

Un coût global de 2,3 milliards d'euros
"Quand les jeunes ont un espoir, c'est toute la société qui avance", a déclaré le chef de l'Etat. Le chômage touche aujourd'hui 22,7% des jeunes en France, contre 9,4% pour le reste de la population active.
Le gouvernement espère que 100.000 autres contrats d'avenir suivront l'an prochain, avec un objectif de 150.000 contrats signés fin 2014, pour un coût global de 2,3 milliards d'euros.
Dans son discours, François Hollande a également insisté sur l'autre versant de sa lutte contre le chômage des jeunes : les contrats de génération, à l'intention du secteur privé. Et le chef de l'Etat n'a pas manqué de souligner l'importance du "Pacte de compétitivité", présenté mardi et qui a connu un accueil mitigé.
08/11/2012

Категория: ЭКОНОМИКА - ECONOMIE | Добавил: film (10.11.2012)
Просмотров: 437 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Имя *:
Email *:
Код *:
Опрос
Какой учебный материал интересует Вас больше всего?
Всего ответов: 2288

мини-ЧАТ
500

Помощь сайту
www.yandex.ru


www.webmoney.ru
R264575195786 Z310449120087


Copyright MyCorp © 2017Le site créé par Petit Ange [NM]