Francomanie
Приветствую Вас Гость | RSS Главная | Каталог статей | Регистрация | Вход
Поиск

Меню сайта

Категории раздела
НОВОСТИ О ЗВЕЗДАХ ШОУ-БИЗНЕССА [9]
ЭКОНОМИКА - ECONOMIE [22]
ПОЛИТИКА - POLITIQUE [19]
МЕДИЦИНА - MÉDECINE [11]
СОЦИАЛЬНОСТЬ - SOCIAL [17]
ВОСПИТАНИЕ, ОБРАЗОВАНИЕ, ПРОФЕССИИ [7]

Форма входа

Статистика




Яндекс.Метрика

Яндекс цитирования


Онлайн всего: 3
Гостей: 3
Пользователей: 0

Главная » Статьи » НОВОСТИ, СТАТЬИ, ИНФОРМАЦИЯ » ЭКОНОМИКА - ECONOMIE

Échec de la fusion EADS/BAE : Hollande se veut neutre + ВИДЕО

"Échec de la fusion EADS/BAE : Hollande se veut neutre"

Le président François Hollande a rejeté mercredi toute responsabilité de l'État français dans l'échec du rapprochement entre les deux géants de l'aéronautique. Il a rappelé que Paris avait fixé un "certain nombre de condition" mais que la fin des discussions était une "décision des entreprises".
Le président français, François Hollande, a estimé mercredi que l'échec de la fusion des groupes EADS et BAE Systems était une "décision des entreprises". Selon lui, la France n'a donc pas influencé l'issue du dossier. Interrogé quelques heures après l'annonce de la fin des discussion lors d'une conférence de presse, le chef de l'État a simplement rappelé que la France, qui est actionnaire d'EADS, avait posé "un certain nombre de conditions" pour préserver les intérêts français en termes "d'emploi, d'industrie et de défense" et que Paris s'était assuré de garder de bonnes relations avec l'Allemagne et le Royaume-Uni dans ce dossier.

Une prise de position qui tranche avec l'avis des dirigeants des entreprises concernées. "Nous sommes évidemment déçus de ne pas avoir été capables de parvenir à un accord acceptable avec nos différents gouvernements", France, Allemagne et Royaume-Uni, a ainsi déclaré le patron de BAE Systems, Ian King, dans un communiqué commun des deux groupes."Il est devenu clair que les intérêts des parties gouvernementales ne peuvent être suffisamment rapprochés les uns des autres ou avec les objectifs que BAE Systems et EADS ont défini pour cette fusion", écrit-il encore.

EADS accuse le gouvernement allemand
"C'est évidemment dommage que nous n'ayons pas réussi mais je suis heureux que nous ayons essayé. Je suis sûr que nous aurons d'autres défis à relever ensemble à l'avenir", a de son côté déclaré le patron d'EADS, l'allemand Tom Enders, considéré comme à l'initiative du projet.
Le groupe aéronautique a par ailleurs clairement mis en cause le gouvernement allemand dans l'échec des négociations."Paris et Londres étaient favorables à la fusion, des solutions avaient été trouvées à toutes les questions soulevées par les gouvernements français et britannique", a déclaré un porte-parole du groupe européen d'aéronautique et de défense. Mais "le gouvernement allemand n'a donné aucune raison claire pour justifier son opposition", a poursuivi ce porte-parole.

Réactions mitigées sur les marchés
Berlin n'est pas actionnaire d'EADS mais est en pourparlers avec le groupe Daimler, l'actuel actionnaire, allemand, pour entrer au capital du groupe aéronautique européen. "L'important est désormais qu'EADS puisse se développer de façon positive dans tous ses secteurs d'activité", a réagi dans un communiqué Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement, tout en assurant que les négociations sur une prise de participation du gouvernement dans EADS se poursuivaient.
Sur les marchés, l'annonce a été accueillie de manière mitigée. A 15h15 à Paris, le titre EADS avait grimpé de 4,5% à 27,25 euros, après avoir touché un plus haut en séance à 27,38 euros, signant la plus forte progression de l'indice CAC 40 (-0,1%). A la Bourse de Londres, l'action BAE Systems cédait en revanche 0,25% à 325 pence, après avoir chuté jusqu'à 316 pence.
10/10/2012

Категория: ЭКОНОМИКА - ECONOMIE | Добавил: film (10.10.2012)
Просмотров: 486 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Имя *:
Email *:
Код *:
Опрос
Какой учебный материал интересует Вас больше всего?
Всего ответов: 2594

мини-ЧАТ
500

Помощь сайту
www.yandex.ru


www.webmoney.ru
R264575195786 Z310449120087


Copyright MyCorp © 2017Le site créé par Petit Ange [NM]