Francomanie
Приветствую Вас Гость | RSS Главная | Каталог статей | Регистрация | Вход
Поиск

Меню сайта

Категории раздела
MAXI ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ ЯЗЫКЕ С ПЕРЕВОДОМ НА РУССКИЙ, ДЛЯ ЭКЗАМЕНОВ [33]
ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ ЯЗЫКЕ [80]
MINI ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ ЯЗЫКЕ С ПЕРЕВОДОМ НА РУССКИЙ, ДЛЯ ЭКЗАМЕНОВ [163]
ФРАНЦУЗСКИЙ ДЕЛОВОЙ ЯЗЫК - LE FRANÇAIS D’AFFAIRES [42]
ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК ДЛЯ ЭКОНОМИСТОВ [81]
ИЛЛЮСТРИРОВАННЫЙ СЛОВАРЬ [3]

Форма входа

Статистика
Поздравляем с днём Рождения:
Annette(28)



Яндекс.Метрика

Яндекс цитирования


Онлайн всего: 6
Гостей: 6
Пользователей: 0

Главная » Статьи » ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ » ФРАНЦУЗСКИЙ ДЕЛОВОЙ ЯЗЫК - LE FRANÇAIS D’AFFAIRES

L’ÉTHIQUE DANS LES AFFAIRES, CLÉ DE LA RÉUSSITE - ЭТИКА В БИЗНЕСЕ - КЛЮЧ К УСПЕХУ

"L’ÉTHIQUE DANS LES AFFAIRES, CLÉ DE LA RÉUSSITE - ЭТИКА В БИЗНЕСЕ  - КЛЮЧ К УСПЕХУ"

Les entreprises, comme les êtres humains, sont parfois atteintes de maladies prévisibles, évitables mais parfois mortelles. Certaines causes sont faciles à détecter : personnel non motivé – communication inexistante – erreurs de gestion, etc. –, mais lorsque ce n’est la faute de personne, l’entreprise est réellement en danger surtout si une certaine façon de vivre n’existe pas. L’on peut avancer l’idée que les affaires prospèrent grâce à la concurrence, à une bonne gestion mais qu’elles survivent sur la base de leur éthique.

Nouveau fondement des affaires

Les affaires ne sont pas uniquement une lutte pour la croissance, la survie et le profit. Mais c’est avant tout une façon de vivre, une pratique établie et connue dont la prospérité et la survie dépendent de la participation de ses praticiens. L’éthique des affaires n’est pas en effet l’éthique appliquée aux affaires mais le fondement des affaires. Dans la réalité on trouve sept niveaux d’éthique : l’homme – l’homme dans l’entreprise – l’entreprise au niveau interne – l’entre- prise dans son environnement – le monde des affaires – le monde – le sens de la vie, l’univers, la religion. Ce qui se développe aujourd’hui, c’est la confrontation de l’homme (avec son souci éthique) avec l’entreprise dont il fait partie, dans laquelle il se sent impliqué et dont il se sent solidaire. C’est cette implication qui donne naissance aux préoccupations éthiques. Il est certain que le code moral de notre société et l’éthique des affaires sont liés. La morale des affaires comprend les règles définissant des rapports perçus comme efficaces et légitimes entre les partenaires immédiats ou éloignés d’une interaction marchande ou gestionnaire. Depuis le début des années 80 du XXe siècle et les changements politiques, l’appréciation que la société porte sur les entreprises s’est profondément modifiée avec un redéploiement de l’éthique et de la culture d’entreprise. En effet face aux changements rapides, à la nécessité de survivre à la guerre économique, au nom de l’efficacité les dirigeants se sont aperçus que certaines limites avaient été dépassées et que pour assurer le développement à long terme il devenait nécessaire de respecter une éthique des affaires car « tout n’était pas permis ». Cette notion d’éthique se conçoit dans les relations avec les tiers et concourt à former l’image que l’entreprise cherche à donner d’elle-même. Elle se conçoit également dans ses rapports avec le personnel qui aboutit au consensus social grâce auquel tout le monde coopère. L’ensemble de ces données d’éthique se concrétise dans le projet d’entreprise puisant ses racines dans la culture de la société, définissant un certain idéal et un objectif autour duquel tous les efforts doivent se rassembler. L’observation des rapports de travail en entreprise révèle la construction progressive de formes de sociabilités durables entre producteurs d’un même établissement. À force de travailler ensemble, les gens élaborent des règles, des valeurs et des pratiques communément admises pour gérer leurs relations de solidarité, d’entraides, de complémentarités techniques, de dépendances, de formation, d’information, de contrôle et d’évaluation. Les hommes et les entreprises qui réussissent le mieux sont ceux qui prennent l’éthique au sérieux et plus on s’élève dans la hiérarchie d’une entreprise performante, plus on y attache d’importance. Cela semble évident car l’attitude à l’égard de l’éthique détermine l’attitude envers le personnel, les actionnaires, les clients, les fournisseurs et les partenaires financiers. Plus on a une attitude correcte, plus cela conditionne la façon dont on sera traité en retour. Si malheureusement l’entreprise traverse des difficultés, dans un premier temps elle recevra un meilleur traitement de la part de son environnement et pourra ainsi sortir plus vite de la crise. Les dirigeants ayant une éthique jouissent d’une plus grande confiance et peuvent compter sur l’aide de leur entourage.


Категория: ФРАНЦУЗСКИЙ ДЕЛОВОЙ ЯЗЫК - LE FRANÇAIS D’AFFAIRES | Добавил: film (25.10.2012)
Просмотров: 1999 | Рейтинг: 5.0/1
Всего комментариев: 0
Имя *:
Email *:
Код *:
Опрос
Какой учебный материал интересует Вас больше всего?
Всего ответов: 2738

мини-ЧАТ
500

Помощь сайту
www.yandex.ru


www.webmoney.ru
R264575195786 Z310449120087


Copyright MyCorp © 2017Le site créé par Petit Ange [NM]