тема № 8: FONCTIONNEMENT DU MARCHE - ФУНКЦИОНИРОВАНИЕ РЫНКА - ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК ДЛЯ ЭКОНОМИСТОВ - ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ - Каталог статей - Manie du français
Francomanie
Приветствую Вас Гость | RSS Главная | Каталог статей | Регистрация | Вход
Поиск

Меню сайта

Категории раздела
MAXI ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ ЯЗЫКЕ С ПЕРЕВОДОМ НА РУССКИЙ, ДЛЯ ЭКЗАМЕНОВ [33]
ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ ЯЗЫКЕ [80]
MINI ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ ЯЗЫКЕ С ПЕРЕВОДОМ НА РУССКИЙ, ДЛЯ ЭКЗАМЕНОВ [163]
ФРАНЦУЗСКИЙ ДЕЛОВОЙ ЯЗЫК - LE FRANÇAIS D’AFFAIRES [42]
ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК ДЛЯ ЭКОНОМИСТОВ [81]
ИЛЛЮСТРИРОВАННЫЙ СЛОВАРЬ [3]

Форма входа

Статистика
Поздравляем с днём Рождения:
Mila(37), Corbeau(30), Галина(60), muurvcon1(40)



Яндекс.Метрика

Яндекс цитирования


Онлайн всего: 6
Гостей: 6
Пользователей: 0

Главная » Статьи » ТЕКСТЫ НА ФРАНЦУЗСКОМ » ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК ДЛЯ ЭКОНОМИСТОВ

тема № 8: FONCTIONNEMENT DU MARCHE - ФУНКЦИОНИРОВАНИЕ РЫНКА
FONCTIONNEMENT DU MARCHE - РАЗВИТИЕ (ФУНКЦИОНИРОВАНИЕ) РЫНКА

Structure et évolution du commerce - Структура и эволюция (развитие) торговли

Avant la révolution industrielle qui s’est produite au milieu du XIXème siècle, les intermédiaires étaient peu utiles pour le marche intérieur: les artisans produisaient «a la commande» et les lieux de production et de consommation étaient suffisamment proches pour que la livraison ne soit pas un problème. La révolution industrielle a permis une production a grande échelle. Mais, comme les industries ont a s’installer a la périphérie des villes, la distance entre producteurs et consommateurs s’est trouvée considérablement augmentée. Les intermédiaires sont devenus alors nécessaires; leur rôle n’a cesse de grandir. Après la Seconde Guerre mondiale, la production de masse modifie le rapport entre l’offre et la demande: l’offre est très importante, la demande est assez réduite. Il faut donc vendre moins cher que ses concurrents, et vendre vite: par conséquent il faut rationaliser les circuits de distribution. Ces nécessites ont entraine une transformation radicale des structures du commerce au cours des vingt dernières années. Depuis 1960, le commerce de gros a subi une concentration spectaculaire. Le commerce de détail, a, lui aussi été restructure profondément. La progression des super et hypermarchés suit, dans le domaine alimentaire, une courbe régulièrement ascendante. Cependant le commerce indépendant constitue encore la majorité des ventes au détail. Selon le type de produits qu’ils distribuent, leur adaptation aux nouvelles formes de vente et leur implantation géographique, ils ont plus ou moins souffert de la concurrence des super et hypermarchés. Si leur nombre a diminue depuis vingt ans dans le domaine alimentaire, il a au contraire progresse dans les autres domaines.
Vocabulaire:
intermédiaire – посредник
à la demande – по заказу
à grande échelle – в большом масштабе
l’offre f – предложение
demande f – спрос
rationaliser – усовершенствовать; организовать на основе рац. методов
circuit m de distribution – система сбыта
commerce
m de gros – оптовая торговля
commerce
m de detail – розничная торговля
Commentaires:
Le commerce indépendant - розничная торговля:
Magasins de petite surface - маленькие и средние независимые магазины; маленькие филиалы основной (материнской) фирмы; мелкие и средние кооперативные магазины.
Magasins populaires - первые магазины этого типа (p.ex. Prisunic) были открыты во Франции в 1928 г. Особенности: относительно узкий ассортимент низкого и среднего качества некоторых товаров со скромной выкладкой товаров и услуг.
Supermarchés et hypermarchés - современная форма сбыта товаров. Она развивалась как специализированными предприятиями (Leclerc, Carrefour), так и кооперативными и народными магазинами. Эти магазины осуществляют торговлю товарами широкого ассортимента по конкурентоспособным ценам. Они различаются размерами занимаемых площадей (Супермаркет - от 400 до 2500 м2).
Гипермаркет имеет площадь свыше 2500 м2 с развитой инфраструктурой и автостоянкой. Они появились во Франции в 1963 г. и составляют более 13% розничной торговли.

Répondez aux questions d’après le texte:
1. Pourquoi les intermédiaires étaient-ils peu utiles pour le marche intérieur au XIX siècle?
2. Quel est leur rôle après la révolution industrielle?
3. Quels sont les facteurs qui ont entraine une transformation radicale des structures du commerce au cours des vingt dernières années?
4. Quels changements ont subi le commerce de gros et le commerce de détail depuis 1960?
5. Dans quel domaine les supermarchés se voient accroitre leur activité?
6. Qu’est-ce que le commerce indépendant?

Marché. Demande et offre - РЫНОК: СПРОС И ПРЕДЛОЖЕНИЕ

Marché - Рынок
Qu’est-ce qu’un marché - Что представляет собой рынок ?
Au sens courant, le marche est un lieu défini, ou se tient a intervalles plus ou moins réguliers une réunion d’acheteurs et de vendeurs échangeant des marchandises. Salons, foires, expositions, halles de marchandises ... correspondent bien a cette notion de marche caractérisée par une unité de lieu, de temps et d’objet. Mais ce sens ne recouvre pas la totalité des marches aujourd’hui, et les économistes parlent du marche du cuivre, de l’argent, bien que les vendeurs (offreurs) ne rencontrent pas physiquement les acheteurs (demandeurs); les marchandises peuvent même être vendues alors qu’elles ne sont pas encore produites (le café de la prochaine récolte se vend a terme). L’unité physique de temps et de lieu n’est pas nécessaire pour qu’il y ait marche au sens économique. Le marche est le lieu de rencontre (éventuellement abstrait) ou les offres des vendeurs rencontrent les demandes des acheteurs qui s’ajustent a un certain prix. Le marche est donc une façon de confronter offre et demande afin de réaliser un échange de services, de produits, ou de capitaux.

L’offre et la demande - Спрос и предложение
L’offre désigne la quantité de biens et services que les vendeurs sont prêts a vendre pour un prix donne.
Ainsi l’ensemble de la production de pèches n’est pas l’offre réelle des producteurs, car ils peuvent très bien decider de détruire une partie de leur récolte s’ils n’estiment pas les cours rémunérateurs. Donc l’offre n’existe dans une économie de marche que par rapport à une demande solvable prête a payer un prix donne. La demande désigne la quantité de biens et services ou capitaux que les acheteurs sont prêts à acquérir a un prix donne, étant donne leurs revenus et leurs préférences. Les besoins les plus élémentaires des hommes les plus pauvres du tiers-monde ne constituent pas une demande dans les pays développés car ils ne détiennent pas les moyens financiers leur permettant de se porter demandeurs sur le marche (demande solvable).
La demande est la quantité d’un bien ou d’un service qui peut être achetée pour un prix définit, pendant une unite de temps donne sur un marche. La demande est une notion fondamentale dans toute l’économie de marche. Elle correspond au phénomène de l’échange considère, du point de vue de ses participants et plus précisément, dans l’économie monétaire, du point de vue de ceux qui offrent de la monnaie pour acquérir des biens ou de services. La notion de demande, prise sous l’angle de vue macro-économique, joue un rôle fondamental dans la réflexion théorique qui s’applique a rendre compte des mécanismes économiques à l’échelon de la société, dans les techniques de prévision et notamment dans la construction de modèles et dans l’étude et la mise au point de la politique économique. La modulation de la demande est un des éléments fondamentaux de la régulation conjoncturelle. L’offre c’est la mise a la disposition du marche de biens ou de services. Le volume des biens et services ainsi mis a la disposition de la demande. L’exportateur désirant se créer de nouvelles relations, renouer les vieilles et trouver de nouveaux débouches pour ses marchandises les offre a la clientèle.
Les offres générales sont faites sous forme d’annonces dans les journaux, d’envoi de circulaires imprimées, de prix courants, d’exposition des marchandises, par télé et par radio. Les offres spéciales, souvent faites en réponse a des demandes, ont lieu de vive voix, par écrit ou par les intermédiaires tels que représentants, commissionnaires. Elles sont obligatoires des que les conditions sont acceptées. Les conditions de livraison et de payement se règlent suivant les prescriptions légales.

Économie du marché - Рыночная экономика
On parle d’économie de marche pour designer les systèmes économiques ou les prix et les quantités produites dépendent pour l’essentiel de la confrontation des offres et des demandes et non d’une planification. Les pays capitalistes sont des pays à économie de marche, a la différence des pays socialistes, ou la planification oriente l’essentiel des décisions de production. Lorsque dans une économie capitaliste il existe un plan national, celui-ci n’est alors que sectoriel ou bien indicatif. Les économies planifiées peuvent laisser un certain rôle au marche, mais celui-ci ne joue pas un rôle majeur dans l’orientation de la production et la détermination des prix.

Structure du marché - Структура рынка

Au sein des pays, les marches des différents produits ne se ressemblent pas. Sur certains, le nombre d’acheteurs et de vendeurs est très important, sur d’autres, il n’y a que quelques vendeurs... Ces différences dans la structure du marche induisent des comportements économiques extrêmement différents. Les prix, par exemple, ne se fixent pas au même niveau sur un marche oligopolistique.
On a défini différents types de marche: agricole, industriel, extérieur, officiel, prive, des biens, boursier, des changes, comptant, de la consommation, du crédit, des actions, de l’entreprise, d’exportation, foncier, de gros et en détail, interbancaire, des matières premières, noir, obligatoire, des produits manufactures, commun et beaucoup d’autres.
Vocabulaire
au sens courant – в широком смысле
se tenir – состояться
s'ajuster à – приводить в соответствие, корректировать
biens et services m pl – блага и услуги
cours m rémunérateur – оплата, вознаграждение
demande f solvable – платежеспособный спрос
rôle
m majeur – ведущая роль
marché
m de gros et en détail – рынок оптом и в розницу
des changes – валютный рынок
au comptant – рынок торговых сделок с оплатой за наличные
des matières premières – сырьевой рынок
des produits manufactures – рынок промышленных товаров
prise sous l'angle de vue – взятая с точки зрения
à l'échelon – в масштабах
mise f au point – совершенствование, улучшение
mettre à la disposition – предоставить в распоряжение
prix
m courant – текущая цена
l’intermédiaire
m – посредник
offres f pl générales – общие офферты
de vive voix – устно
prescription
f – предписание закона
Répondez aux questions d’après le texte:
1. Qu’est-ce qu’une demande?
2. Quel est le rôle de la demande dans l’économie de marche?
3. Qu’est-ce qu’une offre?
4. Les exportateurs comment font-ils des offres?
5. Qu’est-ce qu’une offre générale? Sous quelle forme est-elle faite?
6. Qu’est-ce qu’une offre spéciale? Quelles sont ses formes?
7. Qu’est-ce qu’un marche?
8. En quoi consiste la fonction principale du marche?
9. Quels sont les rapports entre l’offre et la demande?
10. Quels sont les différents types de l’offre et de la demande?
11. Quel est le but essentiel de l’offre et de la demande?
12. Qu’est-ce que désigne la notion: l’économie de marche?
13. Quelle est la structure du marche?
14. Quels sont les types de marche?

Dialogue:

M.Perrier, secrétaire responsable de la Chambre de Commerce et d’Industrie, invite Ivan au colloque sur l’économie.
Perrier: – Ah, Ivan, vous voici, j’allais vous appeler... Il y a cet après-midi à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris un important colloque sur l’économie, auquel prendront part des économistes très brillants. J’ai pense que cela vous intéresserait. J’ai eu une invitation mais je ne peux pas y aller, alors, profitez-en! Vous me ferez un compte-rendu...
Ivan: – Merci beaucoup, Monsieur... Je venais justement vous demander la permission d’y aller! C’est la Chambre qui organise ce colloque... Cela m’amène à vous demander quel est exactement le rôle d’une Chambre de Commerce.
Perrier: – Les Chambres de Commerce et d’Industrie, dont les membres sont élus par les commerçants et les industriels, assurent le lien entre les Pouvoirs Publics et leurs membres. Elles ont cinq grandes missions: représentative, consultative, gestionnaire, éducative et d’aide aux industriels qui désirent exporter leurs produits. Le lendemain.
Perrier: – Alors, ce colloque?
Ivan: – C’était très intéressant, mais assez difficile a suivre. Un des économistes a parle des grands problèmes actuels, le chômage, le travail clandestin, au noir et des sanctions qu’il faudrait prendre ainsi que des dispositifs a mettre en place pour développer l’économie. Il a parle de l’autofinancement qu’il préconise pour relancer l’économie. Il y avait aussi un sigle qui revenait très fréquemment dans son discours: P.N.B. mais je ne sais pas très bien ce qu’il signifie ...
Perrier: – C’est le Produit Nationale Brut, c’est-a-dire le total des biens et services, y compris les investissements et amortissements produits dans un pays pendant un an.
Ivan: – Ah, je vois, Il y a aussi une autre chose que je n’ai pas très bien comprise ... Il a parle a plusieurs reprises des beaux commerciaux.
Perrier: - Des baux, c’est le pluriel de bail! Un bail est un contrat par lequel le propriétaire d’un local en cède la jouissance à un tiers, le locataire, pendant une période déterminée et moyennant le paiement d’une certaine somme appelée le loyer.
Ivan: – Je corrige tout de suite, cela n’a rien a voir avec la beauté! C’est d’autant plus stupide de ma part que je connaissais le mot bail au singulier! Un autre économiste a parle du troc pour souligner qu’aujourd’hui on revient a cette forme d’échange avec les pays du Tiers Monde qui sont encore sous-développés et qui troquent des matières premières contre des produits finis. Et bien sur, ils ont parle tous les deux d’inflation, de stagnation, de récession, de dépression, de relance de l’économie, de croissance, d’expansion ... Ils suivent de très prés les «clignotants». A ce propos, j’ai une question: je croyais que les clignotants étaient, sur une voiture, ce qui servaient à indiquer les changements de direction...
Perrier: – Oui, vous avez raison, mais on appelle également ainsi les indicateurs, c’est-a-dire l’indice des prix, le taux d’inflation, de chômage, le pouvoir d’achat, le panier de la menagere, etc.
Ivan: – Ce qui m’a surtout frappe c’étaient les disparités entre les solutions proposées pour pallier la crise. Si bien qu’en définitif, on ne sait plus que penser.
Perrier: – Effectivement, le problème est des plus complexes et n’oubliez pas que ces deux économistes sont aussi des politiciens.
Ivan: – En tout cas, ce colloque m’a fait prendre conscience de mes déficiences en matière d’économie ... Le temps a passe bien vite et j’ai appris tellement de choses, je ne sais vraiment comment vous remercier ...
Perrier: – J’espère que, dans un proche avenir vous trouverez le poste de vos rêves, que votre travail vous ramènera en Europe. Bonne chance, mon cher.
Ivan: – Au revoir, Monsieur Perrier.
Категория: ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК ДЛЯ ЭКОНОМИСТОВ | Добавил: film (28.11.2012)
Просмотров: 3197 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Имя *:
Email *:
Код *:
Опрос
Какой учебный материал интересует Вас больше всего?
Всего ответов: 2436

мини-ЧАТ
500

Помощь сайту
www.yandex.ru


www.webmoney.ru
R264575195786 Z310449120087


Copyright MyCorp © 2017Le site créé par Petit Ange [NM]